Repères visuels

 Comme le souligne à propos Fabio La Rocca, « L’image doit être pensée comme un texte, c’est-à-dire des tissus capables de former des ensembles de significations dont il est possible de décrire le fonctionnement et les effets induits. Elle est comme un modèle d’expression, de communication, de monstration et de démonstration, un outil qui rassemble les trois principes fondamentaux d’une analyse : la description, la recherche des contextes, l’interprétation1. »

Les recherches en neuropsychologie tendent à montrer que la partie du cerveau qui produit la connaissance est la même que celle qui produit la perception. En effet, notre esprit perçoit le monde qui nous entoure à travers les images visuelles et acoustiques et, comme l’ont illustré Collier et Collier2, depuis toujours l’homme utilise les images pour donner forme aux concepts de la réalité.

Il s’établit ainsi une relation très forte, une analogie, entre le contenu représentatif et symbolique des images et la réalité. La représentation de la réalité à travers les images devient donc une « génération visuelle3 ».