PHOTO|SOCIÉTÉ

PHOTO|SOCIÉTÉ

La société analysée à travers l'image

Le Parc de l’Escarpement, dans la ville de Québec, essentiellement formé de sentiers piétonniers dans un boisé urbain,  est particulièrement bien balisé. Les indications pour le marcheur sont claires, précises et pertinentes. Ce parc, comme il a été précisé dans le billet Les repères visuels des valeurs sociales dominantes, est à l’aune des valeurs prônées par la […]

Lire la suite

► Revenir au plan de cours La signalisation — indiquer les parcours / afficher ce qui est permis ou interdit comme comportement  — , omniprésente dans l’espace public, est aussi porteuse des valeurs sociales dominantes d’une époque donnée. Une promenade dans un boisé urbain est particulièrement instructive en ce sens. Le 11 juin 2015, au Parc […]

Lire la suite

Dans le billet précédent, La « lecture » de l’image en sociologie visuelle, j’ai tout d’abord photographié un panneau-réclame posé sur le trottoir de la rue St-Joseph dans la portion revitalisée du quartier St-Roch de Québec. Celui-ci interpellait les potentiels clients en leur proposant une offre alimentaire « santé » et des services concomitants calés […]

Lire la suite

Comme je l’ai déjà souligné dans un autre billet, le quartier St-Roch de la Ville de Québec, au cours des 10 dernières années, s’est graduellement embourgeoisé. La dynamique, de nature politique, derrière cet embourgeoisement, se nomme « revitalisation » d’un quartier. Il s’agit de réintroduire la vie économique, sociale et culturelle en remodelant le paysage […]

Lire la suite

En novembre 2014, j’ai participé à une table ronde à propos de la ville intelligente. Alors que j’intervenais sur le fait que l’ajout de technologies pour rendre la ville plus « intelligente » ne conduirait pas forcément à réduire les inégalités sociales, un jeune homme dans la trentaine travaillant pour une société de hautes technologies […]

Lire la suite

Comme le souligne John Grady [1], il y a 5 raisons pour lesquelles la sociologie peut largement bénéficier de l’apport de l’image dans sa pratique. Premièrement, le medium visuel et les messages qu’il convoie dominent la communication dans les sociétés contemporaines. Conséquemment, étudier comment les messages sont produits, ce qu’ils encodent, de quelle façon ils […]

Lire la suite

Le chercheur britannique John Tagg, spécialiste de l’histoire de la photographie, a bien résumé la position de l’image en ce qu’elle est une « rhétorique de la vérité mobilisée [1] ». Que faut-il entendre par cette position ? En fait, l’avantage de l’image, c’est qu’elle est en mesure de représenter une multitude de situations sociales qu’il est possible […]

Lire la suite

Il ne s’agit surtout pas de faire ici un exposé exhaustif et historique des méthodes qui ont été utilisées pour faire de la sociologie visuelle. Plusieurs ouvrages, dont celui de Douglas Harper, Visual Sociology[1], en fait une très bonne recension. En fait, il faut remonter à Auguste Comte et Louis Daguerre, pionniers respectifs de la […]

Lire la suite

Notre premier documentaire, avec tous les défauts d’un premier documentaire ! Réalisé et produit avec un budget de 500 $ que certaines personnes ont bien voulu nous consentir, nous sommes tout de même parvenus à faire quelque chose qui tienne un tant soit peu la route. Ce documentaire rend compte des implications sociales qu’impose la […]

Lire la suite

Il est généralement convenu que trois méthodes participent à la pratique de la sociologie visuelle : la sociologie avec les images ; la sociologie sur les images ; la restitution des résultats. En se fondant sur les travaux de John Grady[1], La Rocca[2] propose les distinctions suivantes : Sociologie avec les images. L’image est utilisée comme instrument de collecte […]

Lire la suite