Investir dans son capital humain (3)

►  Consommation Dans les deux articles précédents (1, 2), nous avons vu comment les hipsters ont été à l’origine d’un nouveau type de consommation, la consommation discrète, et comment cette dernière redéfinit notre relation commune au statut social. Concrètement, le capitalisme nous somme d’investir notre capital dans les biens matériels pour faire rouler l’économie. Il…

Investir dans son capital humain (2)

►  Consommation Cette consommation discrète des hipsters, comme nous l’avons vu dans l’article précédent,  que l’on peut également qualifier d’indirecte, est devenue un raccourci par lequel cette nouvelle élite signale son capital culturel aux autres classes sociales. Par exemple, manger un lunch préparé à la maison ne contenant que des aliments que les nutritionnistes considèrent…

Investir dans son capital humain (1)

►  Consommation Selon le Petit Robert, le hipster est ce jeune citadin branché au look caractéristique et aux choix culturels originaux, qui est rompu aux nouvelles technologies de la communication et adepte des produits bio et équitables. Comme le souligne Florine Delcourt, « Paris, Berlin, New York, [les hipsters] sont partout, semblables, transformant les villes à…