Bassin Louise : un plan d’eau pour tous !

D’un commun accord avec la Société des Gens de baignade, la sortie officielle du documentaire a été reportée en avril 2018. La raison ? Il a été décidé de faire de ce documentaire un outil de sensibilisation pérenne auprès de la population et surtout du principal intéressé, le gouvernement fédéral, propriétaire du Bassin Louise. En fait, même si nous avions voulu sortir le documentaire avant l’élection municipale de Québec, la chose aurait été un coup d’épée dans l’eau, car le gouvernement municipal n’a strictement aucun pouvoir décisionnel en la matière. On se retrouve donc en avril 2018 pour la projection officielle !


Du nouveau financement
Le 10 octobre 2017, un généreux mécène, qui tient à garder l’anonymat, a injecté une somme supplémentaire de 1,000$ afin de faire en sorte que (i) le documentaire soit entièrement orienté sur l’aspect ludique du Bassin Louise, (ii) qu’il soit un outil de sensibilisation qui aura une portée au-delà d’une élection municipale, et (iii) qu’il interpelle directement la population et le gouvernement fédéral pour les années à venir.


 

L’OBJECTIF EST ATTEINT !
MERCI À TOUS NOS CONTRIBUTEURS !

Le documentaire sera diffusé publiquement en octobre 2017
à Québec et sera intégré au numéro de septembre du magazine Photo|Société.

Contributions
Jean Lacoursière (500 $) ; Louis H. Campagna (100 $) ; Serge Plamondon (100 $) ; Mireille Bonin (50 $) ; Michel Beaulieu (100 $) ; Anonyme (410 $) ; Noémie Beaudet (50 $) ; Royer Jimmy (100 $) ; Boulanger Marie-Christine (10 $) ; Nadine Davignon (50 $) ; Jobidon Hélène (20 $) ; Moran Kevin (100 $) ; Initiative citoyenne de vigilance du Port de Québec (250 $) ; Denis Hotte (100 $) ; Geneviève Marier (20 $) ; Michèle Fournier (20 $) ; Bruno Dussault (20 $) ; Nicolas Houde (20 $) ; Lise Santerre (100 $) ; Véronique Michel (10 $) ; André Garon (50 $) ; Clément Veilleux (20 $) ; Francine Boutin (10 $) ; Ghislaine Foley (10 $) ; Louis Chabot (20 $) ; Maurice Gagnon (20 $) ; David Noreau (10 $) ; Louis Germain (100 $) ; Émilie Michaud (10 $) ; Guylaine Séguin (10 $) ; Rock Bégin (50 $) ; Dominique Tremblay (50 $) ; Daren Wingerter (10 $) ; Catherine Martineau-Thériault (20 $) ; Carole Beausoleil (20 $) ; Charles Lapointe (10 $) ; Daniel Veillette (20 $) ; Simon Bégin (50 $) ; Geneviève Marier (10 $) ; Catherine Martineau-Theriault (30) ; Lancenou Keita (10 $) ; Suzanne Lemire (50 $); Marie Leclerc (50 $) ; Yvon Lefebvre (20 $) ; Jacques Beaulieu (50 $) ; Maria De Koninck (100 $) ; Louis Chabot (20 $) ; Jean Piuze (50 $) ; Patrick Dubé (50 $) ; Hughes Ostiguy (50 $) ; Clément Veilleux (10 $) ; Suzanne Lemire (50 $) ; Christian Simard (50 $) ; Louis Picard (20 $) ; Daniel Guay (50 $) ; Jean-Louis Loiselle (100 $) ; Marc Grignon (50 $) ; Dominic Champagne (10 $) ; John Duff (100 $) ; Lucien Paquin (95 $) ;


Rapport à jour des dépenses

Les tournages avec la Société des gens de Baignade commencera en juillet 2017 avec le précieux concours de Michel Beaulieu. Par la suite, suivra le montage et la post-production. Le documentaire sera prêt pour le 1e septembre 2017.

  • 250 $ : production et réalisation de la bande-annonce (5 janvier 2017) ;
  • 25 $ : discussion avec le journaliste Baptiste Ricard-Chatelain du Journal Le Soleil (11 janvier 2017) ;
  • 50 $ : rédaction des lettres pour inviter Anne Guérette (conseillère municipale), Julie Lemieux (équipe du Maire Labeaume), Mario Girard (directeur Port de Québec) à participer au tournage (12 janvier 2017) ;
  • 150 $ : rédaction de la première version de scénarisation, 3 hres x 50 $/h (11 janvier au 15 janvier 2017) ;
  • 80 $ : acquisition d’un fond de tournage blanc pour optimiser l’attention de l’auditeur (12 janvier 2017) ;
  • 25 $ : discussion avec l’attaché de presse de la conseillère municipale Anne Guérette (18 janvier 2017) ;
  • 150 $ : révision de la première scénarisation, 3 hres x 50 $/h (19 janvier 2017) ;
  • 160 $ : tournage avec Michel Beaulieu, 2 hres x 80$/h (10 février 2017) ;
  • 160 $ : tournage avec Léonce Naud, 2 hres x 80$/h (17 février 2017) ;
  • 160 $ : tournage avec Michel Beaulieu et Noémie Beaudet, 2 hres x 80$/h (7 mars 2017) ;
  • 80 $ : tournage avec Louis H. Campagna, 1 hre x 80$/h (26 mars 2017) ;
  • 150 $ : scénarisation, montage et post-production du générique d’ouverture, 3 hre x 50$/h (3-4-5 avril 2017) ;
  • 105 $ : tournage avec Jean Bordeleau : 1 hre / 80$, déplacement 25$ (8 juin 2017) ;
  • 700 $ : tournages avec Michel Beaulieu, Noémie Beaudet, Jimmy Royer, Louis H. Campagna, Réjean Lemoine (juillet 2017) ;
  • 800 $ : montage (août 2017) ;
  • 600 $ : post-production (septembre 2017) ;
  • Total = 3,455 $