Société

Une société en images. Une lecture sociale de ce qui la constitue. Des analyses qui confrontent.
Un regard objectif sur le phénomène social et ses normes, ses valeurs et ses attitudes.

Violence sociale et défavorisation Violence sociale et défavorisation
En moins de 60 secondes, Mélanie, intervenante sociale, nous décrit en quelques mots seulement, ce que les élites qui nous dirigent font subir aux plus vulnérables de la société.
Emploi, un avenir incertain pour tous Emploi, un avenir incertain pour tous
Dans ce bref entretien, le président de la Confédération des Syndicats Nationaux (CSN) du Québec, Jacques Létourneau, nous explique pourquoi l’avenir du travail est incertain pour tous.
Précarité et jeunes travailleurs © Photo Europe 1 La précarité n’est pas un métier pour les jeunes
Aujourd’hui, au Québec et ailleurs en Occident, l’emploi atypique, c’est-à-dire à temps partiel, contractuel, temporaire ou indépendant, est le lot plus ou moins volontaire d’un travailleur sur trois. En 1976, c’était un sur six.
Intelligence artificielle, la rendre acceptable par de belles images et des vidéos convaincantes Intelligence artificielle, la rendre socialement acceptable par de belles images et des vidéos convaincantes
Quoi de plus convaincant de montrer comment des personnes aveugles peuvent largement bénéficier de ses algorithmes intelligents de reconnaissance d’images.
Ville intelligente et emprise du numérique Ville intelligente et emprise du numérique
Le géographe Stéphane Roche (Université Laval) propose ici une réflexion qui va au-delà des idées reçues à propos de la ville intelligente (smart city).
Mon corps pour mon loyer ou la féminisation de la pauvreté Mon corps pour mon loyer ou la féminisation de la pauvreté
Mon corps pour mon loyer c’est toute la métaphore des femmes non seulement en situation de précarité, mais aussi en situation de pauvreté et de défavorisation: « dans la société c’est sous-entendu que le corps des femmes peut être utilisé, peut-être échangé contre des services. »
Les insultes comme modèle d'affaires L’insulte comme modèle d’affaires
Le but avoué des animateurs-vedettes de trash radio est de séduire un auditoire particulier en employant diverses stratégies outrageantes. Les émissions sont animées par un personnage provocateur (shock jock) qui insulte systématiquement des tiers absents et qui invite l’auditoire et ses coanimateurs à en faire autant.
Bénéficiaire d'une banque alimentaire Bénéficiaire d’une banque alimentaire
Le bénéficiaire, étant celui qui bénéficie — dans le cadre des services offerts par une banque alimentaire — de denrées offertes par des donateurs souvent qualifiés de « généreux donateurs », est généralement confronté à une offre relativement limitée et parfois en contradiction avec ses propres pratiques alimentaires.
Banque alimentaire, le rôle essentiel des bénévoles Banque alimentaire, le rôle essentiel des bénévoles
Ici, pas de vendeurs, que des bénévoles qui acceptent de rendre service. Les demandes pour l’aide alimentaire augmentent sans cesse, et les intervenants et bénévoles font face à des situations qui s’alourdissent et pour lesquelles ils ne sont pas préparés.
Malaise, la jeune femme en fauteuil roulant... Malaise, la jeune femme en fauteuil roulant
Et c’est généralement là où le malaise s’installe, dans cette vague impression de voyeurisme qui n’aurait pas à montrer les difficultés rencontrées par la jeune femme pour monter sur le trottoir opposé, dans le fait qu’elle porte une casquette à l’effigie des Storm Troopers…
Banque alimentaire, des aliments pour tous ? Banque alimentaire, des aliments pour tous ?
La logique de présentation des produits, dans une banque alimentaire, n’a pas à entrer dans une démarche commerciale de mise en valeur de ceux-ci. Le bénéficiaire n’est pas là pour acheter un produit en fonction de ses préférences.
Banque alimentaire, s'organiser pour distribuer Banque alimentaire, s’organiser pour distribuer
Tout comme le marché public, la banque alimentaire est confrontée à une seule et même contrainte : rendre accessibles le plus facilement possible les produits offerts gratuitement. Il s’agit de mettre en place un circuit de denrées et de produits, un peu comme à la cafétéria, où le bénéficiaire se sert à la carte à travers une offre souvent fort limitée de produits.
Bassin Louise, la promesse oubliée du gouvernement fédéral... Bassin Louise, la promesse oubliée du gouvernement fédéral…
Léonce Naud, un citoyen engagé de longue date, nous révèle que le gouvernement fédéral du Canada a solennellement fait la promesse, au début des années 1980, dans le cadre de Québec 84, d’établir deux plans d’eau accessibles à tous au Bassin Louise. Où est passée cette promesse ? Dans le même tiroir que toutes les autres ?
Les vendeurs du marché public Les vendeurs du marché public
Photographier la vie dans ses multiples expressions, c’est non seulement rendre compte de la société dans son ensemble, mais c’est aussi la décortiquer dans ses moindres éléments pour en révéler toute la richesse.
À la banque alimentaire À la banque alimentaire
La banque alimentaire ne s’inscrit ni dans la mouvance de l’écologisme, ni dans celle de l’authenticité, ni dans celle du mode de vie sain, ni dans celle du travail équitable, loin de là. Elle s’inscrit plutôt dans une logique de survie…
Quand la bouffe bio signale le statut social Quand la bouffe bio signale le statut social
Tout achat, et à plus forte raison en matière d’alimentation, signale l’appartenance à un groupe social déterminé et/ou l’adhésion à certaines valeurs sociales.
Patrick Schumacher À Londres, cachez ces démunis et ces improductifs que nous ne saurions voir (Patrick Schumacher)
Patrick Schumacher a proposé une solution radicale quant à la crise du logement qui sévit présentement à Londres : se débarrasser des règlements municipaux qui régulent le logement, privatiser tout l’espace public et démolir tous les logements sociaux.
Les représentations visuelles du pouvoir Les représentations visuelles du pouvoir
De façon générale, les représentations visuelles du pouvoir s’articulent autour d’un type de symétrie, d’un choix de couleurs spécifiques, de répétition de certains constituants visuels et de leur positionnement dans l’espace géographique et médiatique.
_societe-06 Authenticité, produit du terroir, alimentation bio
Ce discours suggère qu’une consommation responsable dispose de tout le potentiel requis pour obliger le puissant et omniprésent complexe agroalimentaire à changer ses pratiques et méthodes.
_focus-20 La puissance sociale d’une photo
La lentille de nos caméras est définitivement un témoin de notre société. Peu importe ce que nous visons, ce que nous cadrons, ce que nous photographions, nous rendons inévitablement compte de réalités sociales complexes.
_focus-21 Le courant « foodie », un idéal des années 1960 ?
Cette idée romantique du plat cuisiné à la maison, où tous les membres de la famille se réunissent ensemble pour manger et discuter ensemble […] est une version romancée de ce qu’est l’activité culinaire.
_societe-05 La construction sociale et visuelle du corps de l’homme
Énergie, dynamisme, efficacité, audace et vigueur sont les critères qui permettent de représenter l’homme. Cet homme est courageux, n’a pas froid aux yeux, est bagarreur, n’a peur d’aucune tâche à accomplir.
La construction visuelle du corps de la femme La construction sociale et visuelle du corps de la femme
Depuis le début des années 2000, dans la publicité, la femme occupe désormais une fonction sociale importante. On la voit désormais au travail, parfois dans un rôle de cadre ; elle commande, elle est libérée.
Kyoto, ville labyrinthe Kyoto, ville labyrinthe
Dans la ville de Kyoto, les grandes artères sont les seules à posséder un nom et à l’indiquer clairement. Dès que l’on s’engage dans l’une des nombreuses petites rues qui les bordent, on tombe dans un autre monde et on entre alors dans le véritable Kyoto : un labyrinthe de rues.
_societe-01 « T’es une machine ! » ou le corps de notre époque
Qui n’a jamais entendu ces mots qui qualifient la performance de quelqu’un ? Être qualifié de machine compare notre rendement à la mécanisation du geste et à la rapidité d’exécution, d’où une valorisation du corps.
_societe-03 Un parcours iconographique de l’urbanité inclusive
Les réseaux routiers et piétonniers, les artères urbaines qu’empruntent les citadins pour leurs déplacements, structurent l’organisation de la ville et contribuent à la configuration des rapports sociaux qui s’y déploient entre les individus et les groupes.