La gestion des déchets, c’est avant tout la collecte, le transport, le traitement ou le recyclage des différents déchets produits. Généralement, ces déchets proviennent de la consommation d’êtres humains, de leurs différents environnements sociaux, foyers, lieux de travail, etc.

Pour que le processus soit le plus efficace possible, les déchets doivent être éliminés dans des conteneurs appropriés. Différents déchets peuvent également provenir d’endroits différents, et leur gestion dépendra de l’endroit d’où ils proviennent. Ainsi, on peut distinguer les déchets ménagers, industriels, agricoles, hospitaliers ou même dangereux.

Afin de gérer correctement les déchets, la notion des 4R doit être appliquée : réduire, réutiliser, recycler et replanter.

Les principales techniques de gestion des déchets varient donc en fonction du type de déchets et, logiquement, les processus sont également différents selon le matériau dont le consommateur s’est départi.

La collecte des déchets peut également varier selon l’endroit où ils sont produits. Elle peut se faire par la collecte des différents conteneurs par des camions spéciaux pour ce type de travail, ou par la méthode d’absorption, appelée collecte mécanique, dans laquelle des véhicules spéciaux effectuent ce travail et transportent ensuite les déchets vers des lieux adaptés à leur classification.

Verdir la ville un arbre à la fois
Objectif zéro-déchet

Dans le domaine de la construction également, des travaux de collecte des déchets sont effectués, où des camions spéciaux sont capables de collecter et de transporter tous les types de débris et de déchets qui peuvent quitter le chantier.

L’incinération est l’un des systèmes les plus utilisés dans divers pays, où différents types de déchets sont convertis en chaleur. Ces incinérateurs, également appelés fours, transformeront les déchets en énergie, en pouvant produire de la vapeur ou de l’électricité. Ces fours sont l’une des méthodes les plus pratiques connues aujourd’hui pour l’élimination des matières dites dangereuses, y compris celles des hôpitaux, considérées comme des déchets biologiques.

Il existe également d’autres types de traitement des déchets, comme le compostage et biométhanisation, qui consiste à décomposer les déchets à l’aide d’oxygène.

La pyrolyse et la gazéification sont d’autres technologies utilisées dans la gestion des déchets, méthodes consistant à chauffer les déchets à l’oxygène.

© Yvon Roché, urbaniste / Vancouver