La faim existe au Québec, même dans les régions où le taux de chômage avoisine à peine les 4 %. Ce court-métrage explore comment certains organismes déploient une logistique d’approvisionnement et de distribution de denrées pour combler un besoin aussi essentiel que celui de se nourrir.

Ce documentaire, dont la durée initiale était de 45 minutes, a été presque totalement remonté et est devenu un court-métrage. En fait, s’il y a une chose dont je me suis rendu, compte, c’est que, au montage, il faut toujours couper et encore couper, histoire de garder le rythme narratif. Le résultat final est un court-métrage qui va droit au but et qui évite de s’égarer sur des voies de garage. Il raconte l’histoire de l’approvisionnement en denrées et de la distribution de celles-ci auprès des personnes défavorisés.

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue et cinéaste