Patrimoine religieux  

Sociofinancement « Au-delà du sacré, le défi du patrimoine religieux »

Au Québec, une fermeture d’église incite parfois à la mobilisation citoyenne. Cependant, cette mobilisation n’est souvent pas à la mesure du projet lui-même et s’effrite d’elle-même sous le défi à relever. Le cas de l’église St-Jean-Baptiste de Québec, fermée depuis mai 2015, est révélateur en ce cas. Trois ans plus tard, aucun projet n’a réellement vu le jour. S’agit-il d’un problème de logistique, de sensibilisation ou d’argent ? En fait, tous ces phénomènes convergent pour démobiliser les citoyens. Quand on y regarde de près, il s’agit peut-être plus d’un problème de relations publiques.

Même si notre premier documentaire a permis de constater la fermeture de l’église St-Jean-Baptiste et en faire un état des lieux, il avait aussi pour vocation de sensibiliser au patrimoine religieux. S’agit-il d’un problème de logistique, de sensibilisation ou d’argent ? En fait, tous ces phénomènes convergent pour démobiliser les citoyens. Quand on y regarde de près, il s’agit peut-être plus d’un simple problème de relations publiques afin de réellement mobiliser les différents paliers d’autorité.

  Patrimoine religieux  

Sociofinancement du documentaire « Au-delà du sacré, le défi du patrimoine religieux »

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue et sociocinéaste, 2018 / réalisation et montage