Quand l’église de quartier crée du lien social

►  Patrimoine religieux

Malgré la désertion de la pratique religieuse catholique au Québec, l’église de quartier est restée un lieu de cohésion du lien social. La vie du sous-sol de l’église, depuis les débuts du XXe siècle, a joué un rôle important dans le maintien et la création du lien social. Même si la Révolution tranquille a complètement chamboulé la pratique catholique, il n’en reste pas moins que l’église de quartier a continué à être un lieu qui crée du lien social.

© Pierre Fraser (Ph. D.), sociologue et sociocinéaste, 2018 / réalisation et montage

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s