Consommation et gouvernement de soi

Consommation

La consommation s’est imposée à la fois comme un analyseur et comme un révélateur de notre époque. Pouvoir, contrôle, résistance, normalisation, solidarité, liberté, éthique, sont quelques-unes des thématiques qui confectionnent les réflexions aujourd’hui à son propos. À travers elles, on comprend bien que le problème actuel est celui du consommateur et de la refonte du consommateur dans et par la consommation1.

C’est le concept de gouvernementalité de Michel Foucault qui sera ici convoqué, c’est-à-dire que l’État encourage le citoyen à prendre ses responsabilités, et ce, sans coercition, afin de consommer librement, l’idée étant que les gouvernements néolibéraux dépendent, pour leur bon fonctionnement social, tout comme pour leur prospérité, de citoyens qui acceptent en toute connaissance de cause d’adhérer à tel ou tel type de comportement, d’où celui de trouver le juste équilibre entre consommation et discipline.

La gouvernementalité, au sens où l’entend Foucault, s’articule autour d’une forme de pouvoir qui consiste non pas à proscrire des comportements ou de discipliner les individus, mais bien de laisser faire et de laisser aller les choses. Il va sans dire que cette conception du pouvoir est définitivement en rupture avec la théorie politique moderne qui suggère plutôt que les sources de l’autorité et de la légitimité relèvent soit du souverain, soit du peuple, soit de l’État. Autrement dit, la gouvernementalité serait ni plus ni moins qu’« une conduite de la conduite, c’est-à-dire une forme d’activité qui façonne, guide et affecte la conduite des personnes2. »

Dans une société où l’Ordre marchand domine, il est attendu de l’individu qu’il soit l’architecte de sa vie, maître de son destin et entrepreneur de lui-même à travers le gouvernement de soi d’où l’idée que consommer c’est aussi se gouverner.

Consommation

© Georges Vignaux, philosophe / Pierre Fraser, sociologue

__________
1  Colloque Penser critique (2016), La consommation à travers les mondes de Foucault, Université de Reims.
2  Gordon, Colin, « Governmental Rationality: An Introduction », in Colin Gordon, Graham Burchell, Graham et Peter Miller (dir.), The Foucault Effect: Studies in Governmentality; with Two Lectures by and an Interview with Michel Foucault, Chicago, Chicago University Press, 1991, p. 2.