Le corps et ses représentations / Arts martiaux


Introduction Parcours Pratiques Industrie martiale Imaginaire martial Performance Conclusion

Mélodie Breton est une jeune adolescente de 14 ans. Jolie et soignée de sa personne, elle affiche une attitude déterminée, ainsi qu’un regard assuré. Mais ne vous y fiez pas, en dehors de ses heures de performance, c’est une fille désopilante et espiègle ! Il n’y a pas de doute pour son entourage, elle est déjà une athlète accomplie à qui les possibilités d’avenir tendent les bras. Mélodie est reconnue, entre autres, pour se passionner de plusieurs disciplines sportives et artistiques. Elle s’est adonnée notamment à la danse, au cheerleading et à plusieurs disciplines liées aux arts martiaux.

À une époque où le spectacle prend une part de plus en plus importante, les disciplines des arts martiaux sont devenues de plus en plus acrobatiques et repousse toujours davantage ce que le corps peut endurer. En effet, le corps des praticiens d’arts martiaux acrobatiques est sollicité afin de montrer ce que la majorité des gens ne sont pas aptes à voir dans le quotidien, ceci est le propre du spectacle. Par exemple, Mélodie est consciente que ses performances en compétition doivent faire montre de mouvements que ses opposantes sont incapables d’accomplir. Alors pour faire sa place sur le podium, ou simplement pour se démarquer de ses pairs, elle doit puiser dans son répertoire de mouvements de contorsions les plus extrêmes. Bien qu’elle soit en mesure de courber son corps afin de réaliser des figures et des mouvements incroyables, elle ressent des pressions et des douleurs dans ses articulations et ses disques intervertébraux.


Auteur

Olivier Bernard, docteur en sociologie, diplômé de l’Université Laval, ses recherches portent sur la pluralité des facettes sociales des arts martiaux, des réalités les plus prosaïques à l’éventail des industries de la culture.

Le corps et ses représentations / Arts martiaux


Introduction Parcours Pratiques Industrie martiale Imaginaire martial Performance Conclusion