Monter une vidéo qui raconte une histoire

 | Réaliser un documentaire |

L’article précédent nous a permis de voir que, au fil du temps, les différentes assignations successives imposées aux photographes, aux reporters et aux journalistes ont fait en sorte d’amener ceux-ci à raconter une histoire, tout comme on le fait dans un documentaire, mais dans un laps de temps variant entre 3 à 5 minutes. Mais ce que l’article précédent a surtout montré, c’est que tous peuvent, en maîtrisant les technologies, les techniques et les concepts appropriés, arriver à raconter une histoire liée à certaines réalités sociales qui tient la route.

Cependant, on oublie trop souvent que raconter une histoire qui dépeint certaines problématiques sociales n’a strictement rien à voir avec un reportage que l’on retrouve sur la page principale des médias ou avec une téléréalité, bien au contraire. En fait, la méthode consiste avant tout à identifier et à raconter des histoires qui mettent en oeuvre non seulement différentes techniques de présentation éprouvées, mais surtout des techniques qui mettent en scène une personne qui a quelque chose à raconter à propos de son vécu. Et c’est là où la sociologie vient à notre rescousse, en ce sens qu’elle nous permet d’identifier avec grande précision les sujets qui sont susceptibles d’intéresser les gens. À ce titre, l’exclusion sociale, la stigmatisation sociale, la marginalisation sociale, la réussite sociale, l’entrepreneuriat, la perte d’emploi, la précarité, etc. sont autant de sujets qui offrent des possibilités uniques.

Une fois le sujet à traiter bien identifié, il existe de multiples façons d’en raconter l’histoire. Vous pouvez (i) suivre un ordre chronologique, (ii) annoncer dès le début l’événement pivot de l’histoire, quitte à révéler par la suite comment l’événement s’est produit, (iii) présenter différents faits dans un ordre quelconque afin que l’auditeur construise sa propre interprétation de l’histoire, (iv) raconter l’histoire à travers le regard du personnage principal, (v) raconter l’histoire à travers le regard d’un observateur, (vi) conter l’histoire à travers les propos d’un narrateur en voix off.

En fait, les possibilités de raconter une histoire efficace sont à la fois diverses et différenciées, et il suffit de choisir la méthode la plus appropriée en fonction du message à livrer et de l’histoire à raconter.

 | Réaliser un documentaire |

© Pierre Fraser (Ph. D.) / sociologue et sociocinéaste, 2018
© Photo entête, Elijah O’Donnel.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.