Ville et urbanité / Bains portuaires


Le studio américain James Corner Field Operations a créé un parc public sur le site riverain de l’ancienne Domino Sugar Factory à Brooklyn, le tout comportant un espace pour prendre du soleil, une aire de jeux de style industriel et un stand de tacos. Ouvert cette semaine, Domino Park comprend six hectares (2,4 hectares), et s’étend sur un quart de mile le long de la East River à Williamsburg, en face de l’ancienne usine de briques rouges.


Le cabinet d’architecture paysagiste James Corner Field Operations, basé à New York, qui a également travaillé sur la High Line avec les architectes Diller Scofidio+Renfro, a été engagé pour transformer cette parcelle de terrain abandonnée dans le cadre d’ un réaménagement majeur du site Domino.


Le parc est en fait une extension de la rue River, qui s’arrêtait autrefois à l’intersection de Grand Street, offrant ainsi aux résidents une meilleure connexion au secteur riverain. Une nouvelle esplanade de plus de 366 mètres longe désormais la rivière et offre une vue sur le pont et l’horizon de Manhattan.

L’aménagement paysager du parc rend hommage à la Domino Sugar Factory, qui a été construite dans les années 1880, et qui était autrefois la plus grande raffinerie du monde. Plus de 30 pièces de machinerie d’usine ont été récupérées et ont intégrées dans une section à l’extrémité nord du site, appelée Artificial Walk. Ces éléments récupérés comportent quatre des réservoirs cylindriques de 11 mètres de hauteur qui recueillaient autrefois du sirop lors du processus de raffinage, 21 colonnes du Raw Sugar Warehouse qui s’étendent sur plus de 178 mètres.

Pour la directrice du projet, Lisa Switkin, de la société James Corner Field Operations, « Nous avons été profondément inspirés par l’apport de la communauté et la riche histoire du site lors de la création de Domino Park. Ce nouvel aménagement rebranchera les New-Yorkais au secteur riverain de l’East River et suscitera de l’intérêt pour l’histoire du site et du voisinage. »

Les activités plus « passives » du parc sont placées sur le côté nord, reliant ainsi la River Street, un peu à l’image d’une plage urbaine, avec des chaises longues face à l’eau, une aire de pique-nique pour 100 personnes, un jardin de style japonais et un kiosque alimentaire.


L’artiste Mark Reigelman a également conçu une aire de jeu pour ce tronçon, s’étendant de la South 2nd Street à Grand Street. Des glissoires et des tunnels relient les trois éléments de l’aire de jeu : une cabine surélevée revêtue de bois provenant de l’usine et deux silos revêtus de panneaux métalliques perforés.

Un grand cadre en métal assortit les teintes sarcelles dans la cour de récréation et renvoie au restaurant mexicain adjacent appelé Tacocina. Toujours dans le même espace, quatre blocs de bois en face de l’usine forment des sièges donnant sur un plan d’eau.

Deux aires de pétanque, un terrain de sport et un terrain de ballon de plage de taille réglementaire ont été placés du côté sud, près du pont Williamsburg.

En raison de la proximité du parc avec l’eau de la rivière, le terrain a été conçu de façon à résister aux inondations en l’élevant de quelques mètres tout en y plantant près de 175 arbres.

Le Domino Park sera géré par le promoteur Two Trees, qui a également transformé le bâtiment historique de l’usine afin d’en faire un espace à bureaux de plus de 35 300 mètres carrés) en faisant appel à des experts en préservation de bâtiments, la firme Beyer Blinder Belle.

Two Trees a fait appel au studio SHoP Architects de Manhattan pour concevoir le plan directeur du site Domino, qui mesure au total 4,5 hectares. Dévoilé en 2013, le concept comprend également cinq bâtiments qui abriteront 2 800 appartements locatifs, dont 700 dédiés à des clientèles moins favorisés. Parmi ceux-ci, se trouve le 325 Kent, un immeuble résidentiel de 16 étages avec un grand trou en son centre, qui a ouvert l’année dernière.

Le parc Domino ouvrira ses portes au public le dimanche 20 juin 2018 et sera accessible tous les jours de 6h à 1h du matin.

© Photos : Daniel Levin


Ville et urbanité / Bains portuaires