L’architecte italien Carlo Ratti et sa société Makr Shakr ont lancé un fabricant de cocktails robotisé grand public .

Nino est une version mise à jour de l’ actuel Bionic Bar de Makr Shakr , qui a fait ses débuts à la semaine du design de Milan en 2013 et a depuis été utilisé dans les paquebots de croisière et les hôtels. Nino a la capacité de mélanger une variété infinie de cocktails, à partir de son bar qui contient jusqu’à 170 bouteilles de spiritueux.

Les clients peuvent passer des commandes via une application téléphonique, à partir de laquelle ils peuvent soit choisir une recette créée par un mixologue professionnel, ou concevoir leurs propres concoctions.

Comme le souligne Carlo Ratti, « Nino explore les nouvelles dynamiques de la création et de la consommation sociales ― concevoir, fabriquer et savourer ―, permettant ainsi aux utilisateurs de concevoir leurs propres créations de cocktails, tandis que les machines à commande numérique transforment leurs idées en réalité. »

Le système possède deux bras robotisés,  un pour les tâches complexes comme secouer, remuer et embrouiller, et un second pour verser et servir. Alors que son apparence est similaire à celle des robots industriels couramment vus dans les entrepôts, Ratti a modelé ses mouvements à partir de ceux des danseurs, et un danseur en particulier, le chorégraphe italien Marco Pelle. Les gestes de Pelle ont été filmés et utilisés comme éléments de programmation du robot.

Pour Carlo Ratti, « Nino est susceptible de nous aider à explorer comment les gens pourraient adopter les nouvelles possibilités offertes par la robotique et la fabrication au tout numérique. Les robots révolutionnent déjà le marché du travail, mais peu de gens les ont vus dans la vraie vie, et les ont encore moins contrôlés. Nous pensons que cette connaissance est la première étape pour être capable de gérer la technologie, et pour nous, Nino joue un rôle crucial dans cette démarche. C’est aussi la raison pour laquelle nous avons choisi des bras industriels standrards, au lieu de les camoufler sous un aspect humanoïde. »

Après la présentation de son premier prototype à Milan en mai 2013, Makr Shakr 1.0 a officiellement été lancé lors de la conférence des développeurs de Google plus tard au cours du mois. Makr Shakr a été créé dans sa propre entreprise en 2014 et a depuis installé cinq unités sur les paquebots de la Royal Caribbean, plus une sur la strip de Las Vegas. Ratti affirme que ces unités ont jusqu’à présent concocté plus d’un million de coktails, en servant parfois jusqu’à 800 par nuit.

Pour plusieurs chroniqueurs du domaine des technologies, Carlo Ratti est l’un des principaux acteurs qui façonnent l’avenir de la technologie intelligente. En plus de diriger l’influent Senseable City Lab du MIT, il a été l’architecte d’ Office 3.0 à Turin , qui a créé une « bulle environnementale » personnalisée pour chaque travailleur et a récemment dévoilé un concept de système routier intelligent doté de drones de surveillance du trafic.

© Rima Sabina Aouf, 2018
© Photos : CRA-Carlo Ratti Associati