Cahier 3 – Au marché public

Le thème du Cahier 3 porte sur un espace alimentaire bien distinct, celui qu’affectionnent plusieurs membres de la génération des milléniaux et qui disposent de ressources financières conséquentes, c’est-à-dire le marché public conçu pour une clientèle qui désire s’alimenter sainement et à coût élevé.

L’espace alimentaire dans lequel baigne un individu exerce sur lui une influence indéniable : il structure ses pratiques de commensalité, car l’espace alimentaire est aussi constitutif de la classe sociale à laquelle appartient un individu. Par exemple, l’individu provenant de la strate inférieure de la classe moyenne ou de la classe défavorisée privilégiera une alimentation déjà préparée et transformée disponible à faible coût possédant un ratio énergie/satiété élevé, plutôt que des aliments dont le prix est plus élevé et qu’il faut cuisiner : fruits, légumes, viande rouge.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.