Repenser la façon de boire

◄ | Cahier 4 |

A/D/O, le centre de création de Brooklyn, et Jane Withers, conservatrice au London Design Museum, font équipe pour étudier de nouvelles façons innovantes de consommer l’eau potable.

S’attaquant aux problèmes liés à la pollution des bouteilles en plastique et à l’approvisionnement en eau dans les régions éloignées, le programme Water Futures débutera au printemps 2018 dans le cadre de la Design Academy de l’A/D/O.

Jane Withers, qui a consacré une partie importante de son temps à organiser l’événement qui se tiendra sur le site de Greenpoint situé à Brooklyn, a souligné que « L’eau potable est un sujet controversé, mais peu de mesures ont été prises pour développer des alternatives viables. [En ce sens] Water Futures vise à encourager de nouvelles approches et une collaboration interdisciplinaire pour élargir la portée de la conception et galvaniser ainsi une approche plus réactive et imaginative à propos de l’eau. »

Conséquemment, le programme A/D/O couvrira des symposiums, des expositions, des conférences et autres événements articulés autour du thème de l’eau. Un appel ouvert permettra aux concepteurs du monde entier de soumettre leurs idées et visions pour améliorer la façon dont l’eau potable peut être consommée et distribuée, en se fondant sur différentes thématiques.

Les équipes seront ainsi invitées à présenter leurs propositions à un panel d’experts, et les projets gagnants seront exposés à A/D/O. Ceux-ci seront combinés dans un document de recherche une fois le programme terminé.

Parmi les questions à traiter, il y aura l’épineux problème concernant l’élimination progressive des bouteilles d’eau en plastique afin de leur trouver des contreparties durables. En fait, comme le remarque Jane Withers, « Notre dépendance à la bouteille en plastique a développé une culture de l’eau potable qui empoisonne l’environnement marin. Alors que les villes se préparent à abandonner le contenant en plastique jetable, il est urgent de trouver d’autres moyens de recueillir, de transporter et de distribuer l’eau dans l’environnement urbain. » D’ailleurs, de nombreux concepteurs ont déjà proposé des alternatives aux bouteilles en plastique, depuis des récipients en algues jusqu’aux sacs transparents comestibles.

◄ | Cahier 4 |

© Photos :  Metz + Racine, 2016
© Texte : Dan Howarth, 2017