Le poids social du corps : normalisation invisible et contrôle

Source : Tyburce, D. (2017 [5 mai]), « Le poids social du corps : normalisation invisible et contrôle », Saine alimentation et corps en santé, Photo|Société, Pierre Fraser, Lydia Arsenault, Olivier Bernard, éditeurs, p. 53-58.

Texte intégral

Pour notre œil moderne, il est difficile d’imaginer que le corps gras puisse être synonyme de séduction ou de richesse. Pourtant, historiquement, on remarque bon nombre d’odes à l’embonpoint, notamment celle de Brillat-Savarin1 qui critiquera toutefois la grosseur « monstrueuse » qui correspond à l’obésité morbide aujourd’hui. En parlant d’une certaine Louise se dernier parlera de « cet embonpoint classique qui fait le charme des yeux »2 et il déclarera aussi que « toute femme maigre désire engraisser »3. Dans les sociétés aristocrates médiévales, l’embonpoint était vu comme une richesse sociale et comme une norme de beauté, à la différence de la maigreur qui faisait peur à cause de la tuberculose. On remarque tout de même les prémisses d’une restriction de poids dès la Renaissance avec les corsets. Mais on est loin d’une baisse de la sensibilité à l’embonpoint aussi manifeste qu’aujourd’hui. En effet, on remarque que l’obésité se pose aujourd’hui comme un problème de santé publique majeur, qui va être pris en charge par des organismes sociaux internationaux.

© Diane Tyburce, 2017

__________

1 Gastronome et épicurien français du XIXe siècle.

2 Cité dans Jean-Pierre Poulain, Sociologie de l’obésité, Presses universitaires de France, Paris, 2009, p. 120.

3 Ibid.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s