L’image du corps comme ultime représentation de soi

Articles / Arrêt sur image

corps-02Au-delà des clichés que nous servent les médias à propos du narcissisme des jeunes hommes et des jeunes femmes à propos de leurs corps, au-delà des théories que nous proposent certains chercheurs à propos de ce narcissisme, il faut peut-être aussi mettre dans la balance le fait que, dans les sociétés occidentales, les marqueurs qui, jusque-là, traduisaient l’âge adulte — accession à la propriété, emploi stable, sécurité financière, famille nucléaire, ne font plus tout à fait office de marqueurs.

Ces marqueurs, qui signalent la possession de quelque chose, fonctionnent de moins en moins comme marqueurs de distinction sociale. Confrontés à un avenir de plus en plus incertain, confrontés au fait de posséder beaucoup moins que les générations précédentes, les jeunes hommes et jeunes femmes se tournent dès lors vers ce qu’ils possèdent sans partage : leurs corps.

En ces temps d’incertitude croissante et de précarité quasi inévitable, l’apparence est vraisemblablement le dernier espace sur lequel il est possible d’exercer un certain contrôle. De là, le remodelage du corps, peu importe ce qu’on lui fait subir — exercice, saine alimentation, tatouage, scarification, chirurgie esthétique, etc. — signale non seulement une prise de possession ultime de celui-ci, mais signale aussi la transformation d’un tissu socioéconomique qui, lui aussi, se remodèle rapidement.

Conséquemment, il se pourrait bien que les repères visuels qui caractérisent le remodelage du corps sont intimement liés au fait que les problèmes personnels et politiques se situent aussi dans le tissu de soi, plutôt que dans les seules structures externes et incontrôlables du monde extérieur sur lequel l’individu pense n’avoir peu de contrôle. Si notre société encourage la vie heureuse et satisfaisante à travers la consommation, et si cette consommation devient de moins en moins accessible, parce que l’insécurité et la précarité sont de plus en plus des réalités incontournables, il se pourrait bien que la relation la plus importante que nous puissions avoir avec une quelconque personne, c’est nous-mêmes…

Partant de là, il faut identifier les repères visuels qui constituent ce remodelage du corps tous azimuts, sans compter que la mouvance transhumaniste est sur le point de nous proposer un remodelage radical du corps. Quels sont ces repères visuels ? Il nous reste à les identifier.

Donc, si vous avez des pistes, en vous référant à la définition de ce qu’est un repère visuel, nous sommes preneurs !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s