Ni fille ni garçon (documentaire)

Cet article est initialement paru dans Photo | Société / vol. 2 n° 1

_action-01Ni fille, Ni garçon est un documentaire qui a pour but de mettre à jour l’existence de l’intersexualité et c’est à travers l’histoire de trois familles que le public est transporté dans les perspectives familiales, sociales et médicales des individus personnellement touchés par l’ambiguïté de sexe. La Dre Lyne Chiniara considère que l’on parle d’ambigüité génitale ou bien d’intersexualité lorsque l’anatomie du bébé n’est pas typiquement masculine ou bien typiquement féminine (propos retranscrits du documentaire). Socialement parlant, cette réalité est taboue. D’une part, le diagnostic d’intersexualité chez le nouveau-né est une annonce médicale difficile à recevoir pour les parents concernés, notamment en raison de la méconnaissance de cette possibilité anatomique.

Conscient que nous évoluons dans une société binaire où deux sexes prédominent (garçon et fille), l’annonce d’une catégorie « autre » de laquelle ferait partie bébé semble irréelle. D’autre part, la médecine joue un grand rôle dans le regard que portent les parents sur l’intersexualité de leur enfant. Les spécialistes sont unanimes quant à l’importance d’être prudent avant d’établir un diagnostic définitif. Quant à l’identification d’un sexe prédominant chez l’enfant, le diagnostic est fait par une équipe médicale multidisciplinaire, mais implique aussi les parents, afin d’aborder avec eux les manières de concilier angoisses personnelles et réalité de leur enfant intersexué.

Le documentaire nous rappelle que l’identité de genre se construit dans le cerveau, et non seulement en raison du corps. Il importe ainsi de faire preuve de prudence avant de modifier le corps de l’individu intersexué, et les spécialistes préfèrent à ce niveau être patients afin de permettre à l’enfant de trouver son identité de genre, plutôt que de lui en imposer une. Ni fille, ni garçon insiste également sur l’importance de parler de la réalité intersexe. Si la possibilité de naître avec une combinaison génitale atypique reste moins fréquente, la Dre Giacobino estime que l’on observe depuis cinquante ans une augmentation de certaines variations sexuelles dans les pays industrialisés, phénomène lié à la présence de certains perturbateurs endocriniens et facteurs environnementaux.

Pour amoindrir le choc émotionnel vécu par les parents, la Dre Anne Marie Sbrocchi suggère d’intégrer l’enseignement de la réalité intersexe à la formation de médecine pour modifier la manière d’adresser la problématique aux futurs parents. Janik Bastien-Charlebois (sociologue) souligne, quant à elle, l’absence de référents ou de modèles positifs pour les individus intersexués et expose l’importance de créer davantage de lieux de rencontre et d’échange pour eux. La valorisation de l’intersexualité dans le discours a de plus une valeur sociale. La sociologue soutient à ce sujet que les parents d’enfants intersexués en viennent à remettre en question leur manière de voir le genre et à adopter un regard positif sur la diversité des sexes, des corps et, par le fait même, des genres.

Finalement parler de l’intersexualité de manière positive, c’est briser un tabou qui pèse lourd, tant sur les individus personnelle-ment concernés que sur leurs parents qui vivent souvent dans l’isolement (l’intersexualité de son enfant est un sujet dont il est présentement difficile de parler), particulièrement au Québec.

© Lydia Arsenault, 2017 / Photo | Société


Production
Avanti Ciné VidéoRéalisation
Mireille ParisIdée originale
Mylène Tremblay
Distribution
Dre Lyne Chiniara (Pédiatre endocrinologue)
Dr Blaise J. Meyrat (Pédochirurgien)
Janik Bastien-Charlebois (Sociologue)
Dre Ariane Giacobino (Médecin généticienne)
Dr Guy Van Vliet (Pédiatre endocrinologue) 
Distribution
Dre Anne Marie Sbrocchi (Pédiatre endocrinologue)
Dr Shuvo Ghosh (Pédiatre du développement et du comportement)
Dr Isabelle De Bie
Dr Mohamed El-Sherbiny
Lori Seller
Diffuseur
Télé QuébecAnnée
2016Durée
53 min

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s