L’homme neuronal

Je sais, le titre de ce billet fait référence au livre de Jean-Pierre Changeux, L’homme neuronal, qui se demandait dans quelle mesure la science du cerveau pouvait nous renseigner sur le fonctionnement de la pensée. En fait, le questionnement de Jean-Pierre Changeux a non seulement renouvelé en profondeur la problématique des relations entre l’âme et le cerveau, mais nous a surtout confronté au fonctionnement anormal du cerveau.

Si ce livre de Changeux sur les neurosciences a ressuscité cette vieille question philosophique sur la position de l’âme et du corps, lorsque j’ai vu cet homme, assis tout juste à côté de la taverne dont il venait de sortir, je l’ai appelé « L’homme neuronal ». En fait, lorsque les autorités médicales, au Québec, dans les années 1990, ont désinstitutionnalisé des centaines de personnes souffrant de troubles mentaux en les sortant des établissements psychiatriques, toutes ces personnes sont devenus l’éloquente démonstration qu’il nous reste encore beaucoup à apprendre sur le fonctionnement du cerveau et de la pensée qu’il sécrète.

▼ L’homme neuronal / The neuronal man
L'homme neuronal / © Pierre Fraser / Photo | Société
© Pierre Fraser, 2016, texte et photo.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s