Cours – Sociologie Visuelle

Le cours | Pourquoi un tel cours ? | Objectif du cours | Plan de cours
Professeur : Pierre Fraser, Ph. D.

Sociologie visuelle : une introduction
Été 2016, Université Laval, Département de sociologie.
Du 2 mai au 12 août 2016, le mardi soir de 18 h 30 à 21 h 15.
1e cycle : SOC-2156 / Sociologie Visuelle
2e et 3e cycles : SOC-7108 / Sujet spécial – Sociologie visuelle
Le cours se tient à la fois en classe et sur le terrain.

Matériel requis
Afin de démocratiser le cours, l’étudiant pourra utiliser la caméra de son téléphone intelligent. Autrement, s’il dispose déjà d’une caméra, peu importe le modèle ou la marque, il pourra également l’utiliser. Le but de ce cours n’étant pas de faire de « belles » photos, mais bien de rendre compte de réalités sociales à travers l’image, il sera enseigné à l’étudiant comment cadrer correctement ce qui traduit des réalités sociales pour en faire des objets de recherche.

Descriptif
L’image est partout. L’image prédomine. Il y a là toute une dimension visuelle et sociale qui est mise en action et qui conditionne nos vies. Le simple panneau routier et le feu de circulation régissent nos déplacements. L’architecture structure nos espaces de vie et nos relations sociales. Le panneau réclame et la publicité communiquent des façons d’être et de consommer. Dans un contexte technologique où chacun est en mesure de produire et de diffuser des images à partir de son téléphone intelligent, où la consommation d’images est inévitable, la sociologie visuelle propose de mobiliser la production d’images, fixes ou animées, pour rendre compte des différentes réalités sociales qui travaillent et traversent la société. Que faut-il pour suivre ce cours ? Un téléphone intelligent muni d’une caméra, ou bien un appareil photographique.

Pourquoi un cours d’introduction à la sociologie visuelle ?
D’une part, il est désormais impossible, dans un contexte où l’image prédomine, de ne pas la convoquer pour rendre compte des réalités sociales. D’autre part, la sociologie visuelle étant un champ de la discipline en pleine émergence, il est impensable de faire l’économie d’une telle réflexion. Notre environnement de vie est truffé d’objets visuels : depuis le simple panneau routier et le feu de circulation qui régissent nos déplacements, en passant par l’architecture qui conditionne nos espaces de vies et nos relations sociales, jusqu’au panneau réclame et à la publicité qui communiquent des façons d’être et de consommer, c’est toute une dimension visuelle et sociale qui est mise en action. De plus, dans un contexte technologique où chacun est en mesure de produire et de diffuser des images à partir de son téléphone intelligent, où la consommation d’images est inévitable, la sociologie visuelle propose de mobiliser l’image, fixe ou animée, pour rendre compte des différentes réalités sociales qui travaillent et traversent la société.

Objectif du cours
Enseigner, pratiquer et promouvoir le recours aux images (fixes ou animées) en tant que méthode de recherche et d’analyse. En sciences sociales, les images dépeignent des réalités sociales que ne peuvent montrer les mots et les chiffres, d’où la nécessité de les mobiliser pour saisir toutes les subtilités de la stratification sociale. En arts visuels et médiatiques, l’image et le message encapsulent des valeurs sociales, d’où l’idée de les décoder, socialement parlant. En géographie, les innombrables repères visuels disséminés partout sur le territoire circonscrivent un territoire social invisible, sous-jacent, en épaisseur, qui se superpose au territoire géogaphique, d’où des repères, des parcours, des franges et des réseaux visuels qui régissent la vie sociale dans son ensemble. En architecture, le bâtiment, à travers ses aménagements, structure la nature même du lien social, définit les conditions de l’espace de vie, d’où l’importance de le traduire en images pour en saisir la portée sociale.

Compétences acquises
Partant de l’idée que l’image doit être pensée comme un texte, c’est-à-dire des tissus capables de former des ensembles de significations dont il est possible de décrire le fonctionnement et les effets induits, l’étudiant sera amené à traiter l’image comme un modèle d’expression, de communication, de monstration et de démonstration, un outil qui rassemble les trois principes fondamentaux d’une analyse : la description, la recherche des contextes, l’interprétation.

Plan de cours

Introduction

  • Introduction à la sociologie visuelle
  • Les méthodes de la sociologie visuelle
  • Le présupposé de la sociologie visuelle
  • La sociologie visuelle comme outil de recherche
  • Le statut global de l’image en sociologie visuelle
  • Le statut particulier de l’image en sociologie visuelle

La sociologie photographique

  • Introduction à la sociologie photographique
  • La photo elicitation en pratique
  • L’analyse de corpus visuels établis
  • Voir le monde
  • La lecture de l’image en sociologie visuelle
  • Interroger les réalités sociales par l’image
  • Le navire de croisière
  • Un après-midi de pêche
  • Le chien assis à la table
  • Le distributeur de papier toilette
  • La main qui a faim, la main qui déguste
  • Du foie gras au macaroni
  • Commerce pour une clientèle favorisée
  • Une rencontre inédite

Repères, parcours et territoires

  • Les repères visuels
  • Les repères visuels codifiés et normalisés
  • Les repères visuels non codifiés et non normalisés (affichage et objets)
  • Les repères visuels non codifiés et non normalisés (graffitis)
  • Les réseaux visuels
  • Les parcours visuels
  • Les territoires visuels
  • Les franges visuelles
  • Les frontières visuelles
  • Les lieux-mouvements
  • La géométrie physique et sociale d’un territoire
  • La géométrie physique et sociale des corps
  • L’habillement des bâtiments

L’instant décisif ou comment saisir une image qui traduit une réalité sociale

  • L’instant décisif
  • La situation sociale contrastée
  • Le contraste en photographie
  • Du contraste au sens social
  • Marcher à 360° pour photographier
  • Habiller la réalité
  • L’enfant et le chien
  • La vieille dame et le Père Noël
  • La candeur des enfants

Conclusion

  • Questions d’éthique

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s